Bahreïn

Bahreïn

Le royaume, dirigé d’une main de fer par la famille Khalifa, est connu pour son nombre important de journalistes emprisonnés.

La peur d’un renversement du régime en 2011 a accru la répression et la censure des voix dissidentes au Bahreïn, en particulier depuis les soulèvements par l’opposition chiite dans la partie Est du pays. Souvent accusés de participation à des manifestations, de vandalisme, ou de soutien au terrorisme, les journalistes purgent des peines de prison pouvant aller jusqu’à la prison à vie. Ils peuvent aussi perdre leur nationalité. Ils sont nombreux à subir de mauvais traitements détention.

162
au classement 2016 de la liberté de la presse

Ranking

+1

163 in 2015

Global score

-3,83

58,69 in 2015

Contacts

  • 0
    Journalistes tués in 2018
  • 0
    Collaborateurs tués in 2018
  • 0
    Net-citoyens tués in 2018
Go to the barometre