Information hero

María Pía Matta

Militante pour les droits des femmes et des communautés indigènes, la journaliste María Pía Matta a incarné pendant plus de vingt ans le projet Radio Tierra, une radio indépendante émettant depuis Santiago du Chili dont l’objectif est de renforcer le dialogue social entre les communautés locales. En 2003, María Pía Matta est nommée vice-présidente au siège sudaméricain de l’AMARC (Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires). Elle réalise des missions d’observation sur la situation de la liberté d’expression dans les zones de conflit vénézuéliennes, colombiennes et haïtiennes. Au Chili, elle s’intéresse à ces problématiques dans les régions de culture traditionnelle mapuche. Son engagement fait d’elle une pionnière dans la défense des radio et des chaines de télévision communautaires, qui deviennent des bastions de la liberté d’expression en Amérique Latine. María Pía Matta devient présidente générale de l’AMARC en 2010, où elle contribue activement à l’élaboration du droit à l’information, favorisant le dialogue entre la société civile et les gouvernements.