Iran

Iran

L’un des pays les plus répressifs pour les journalistes

Depuis 39 ans, le contrôle de l’information en Iran est implacable. Le régime exerce en continu une répression sans égale. Dans un paysage médiatique très largement contrôlé par le régime islamique, la répression à l’égard des journalistes, des journalistes-citoyens et des médias indépendants ne faiblit pas : les intimidations permanentes, les arrestations arbitraires, les condamnations très lourdes prononcées à l’issue de procès inéquitables par des tribunaux révolutionnaires font toujours le quotidien de la presse iranienne. Malgré sa résistance, cette presse perd des moyens pour exercer sa mission d’informer librement et indépendamment. Les journalistes-citoyens, actifs sur les réseaux sociaux, sont ainsi au cœur des combats pour une information libre et un changement politique en Iran. Cette répression contre la liberté d'information ne se limite pas à l’intérieur des frontières du pays. Ainsi les médias internationaux sont également victimes de cette répression, même si le régime continue de vouloir soigner les apparences.

170
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

-6

164 en 2018

Score global

+3,70

60,71 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre